La carte d’identité du BTP vise à identifier chaque salarié sur les chantiers de façon fiable, afin de mieux lutter contre les multiples formes de travail illégal et la fraude au détachement

Le ministère du Travail a donné, le 21 mars, le coup d’envoi officiel de la nouvelle carte d’identité du BTP, à l’occasion de la parution au Journal officiel de l’arrêté sur le traitement informatisé des données nominatives. Ce dispositif est appelé à fonctionner dès le 22 mars en Nouvelle Aquitaine et en Occitanie, et sur tout l’Hexagone pour les travailleurs détachés.

La gestion du dispositif est confiée à l’Union des caisses de France qui traite les données personnelles enregistrées dans le « Système d’information de la carte d’identification professionnelle (SI-CIP) ».

L’employeur doit déclarer le salarié sur le site cartebtp.fr en payant une redevance de 10,80 €.

Source : Le Moniteur.