Les évolutions des indicateurs de l’activité de la filière construction ne nous permettent pas d’afficher un réel optimisme.

Les courbes décroissantes des autorisations de construire ainsi que celles des mises en chantier sont le reflet des difficultés rencontrées par les professionnels de la filière.

Les 20 mesures prisent par le gouvernement dans le cadre du plan d’investissement pour le logement portent une partie des espoirs d’une reprise très attendue par l’ensemble de la profession. Les annonces de simplification et de réduction du délai de procédure, la réduction du taux de TVA pour le logement social devraient permettre d’envisager la relance ou l’émergence de projets pour l’instant mis en sommeil.