Après 2 années difficiles pour la profession, l’année 2011 semblait synonyme de redémarrage de l’activité pour la filière Construction. Les annonces pessimistes nationales, d’une année 2012 difficile, se concrétisent en Région, par des indicateurs d’activité, tant en autorisations qu’en mises en chantiers en très forte baisse sur le 1er trimestre. Cette situation est confirmée par l’opinion des professionnels qui font état de forte inquiétude sur leurs carnets de commandes.