L’année 2016 s’engage sur une période de profonde mutation territoriale. En effet la fusion des territoires Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées va nous amener à reconsidérer nos indicateurs d’évolution de la filière.

La cellule économique s’est préparée à cette évolution et sera en capacité de répondre à vos attentes en matière de suivi de l’activité de la filière sur le nouveau périmètre. Nous engageons une réflexion sur la modification de nos parutions afin de conserver à la fois la précision des données suivies depuis de longues périodes et le besoin de synthèse de connaissances. Nous restons à votre écoute afin de satisfaire au mieux vos besoins et serons très attentifs à vos remarques ou suggestions.

En attendant, pour ce qui concerne Midi-Pyrénées, les indicateurs de l’activité Bâtiment, Travaux Publics et Industrie des Carrières et Matériaux en Midi-Pyrénées ne laissent pas encore augurer des prémices d’une relance économique attendue.
La filière enregistre des pertes d’emplois salariés constantes depuis plusieurs années et souffre d’un marché atone tant public que privé.
Les perspectives engageantes présentées par la Banque de France dans les résultats de son enquête pour le Bâtiment concernent les entreprises de plus de 10 salariés et les variations enregistrées ou les soldes d’opinion repris dans ce bulletin ne reflètent pas cet optimisme.

Souhaitons que les soutiens à la filière annoncés, notamment avec le plan « Marshall » mis en place par le nouvel exécutif du Conseil régional, et les dispositifs de La Loi de Transition Énergétique permettent d’envisager un avenir plus clément pour nos entreprises qui paient un lourd tribu depuis ces dernières années.