A la veille de la saison estivale balayée par de fortes manifestations orageuses, il est opportun de dresser un bilan à mi- année de l’activité de notre filière. Si les Travaux Publics ont pu apercevoir de faibles éclaircies fin 2013, de nouvelles perturbations sont venues assombrir leur visibilité sur le premier semestre. En effet, la commande publique, source de près de 70% de leur chiffre d’affaires, a affiché une situation étale en lien avec les échéances électorales du printemps.

L’activité de la construction qui fin 2013, pouvait laisser croire à une embellie, est au premier trimestre 2014 en très nette dégradation. Sur le chapitre de la rénovation, l’ensemble des dispositifs d’incitations financières, d’accompagnement des ménages et les efforts consentis par les professionnels pour répondre aux exigences du RGE, mis en place dans le cadre du Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat, n’apporte pas encore le second souffle attendu sur ce chantier.

Lorsque le climat se fait sévère, il est doux de se réfugier au sein de nos maisons mais attention, celles-ci peuvent être source de désagréments. L’air qu’on y respire est parfois moins sain qu’il n’y paraît et c’est dans ce cadre que le dossier thématique de ce bulletin traite de l’attention qui est portée par les pouvoirs publics sur la Qualité de l’Air Intérieur. Sa lecture vous permettra d’en connaître les fondamentaux.

Notre prochaine parution vous retrouvera, nous l’espérons, reposés et halés dès le mois de septembre. En attendant nous vous souhaitons un bel été !