Le marché de la construction durable en Midi-Pyrénées présente des indicateurs en forte baisse ce trimestre.

  • Une mobilisation de la part des foyers les plus modestes : Le recours à l’éco-PTZ est peu sollicité par les ménages. En parallèle, le dispositif « Habiter Mieux » semble toujours inciter les propriétaires à engager des travaux de rénovation énergétique de leur logement.
  • Un ralentissement des labellisations dans le logement neuf : La généralisation de la RT 2012, dont le niveau d’exigence est très proche du BBC entraîne de fait une baisse des demandes de labels qualifiants la performance énergétique. Les dispositifs de labellisations énergétiques avec des niveaux de performance supérieur ont du mal à trouver leur place avec seulement 81 demandes au 3ème trimestre 2016.
  • Tertiaire : les labellisations s’essouflent  : Que ce soit dans le neuf ou la rénovation, les indicateurs de l’évolution de la performance énergétique des bâtiments tertiaires restent atones.
  • Des professionnels qui restent mobilisés : Malgré un marché de la construction durable qui fléchit, les professionnels de la filière construction en Midi-Pyrénées restent mobilisés. Le nombre d’établissements Reconnu Garant de l’Environnement est toujours en progression (3 710 à fin septembre).