L’encadrement réglementaire est en pleine évolution et la Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte publiée en août 2015, vient renforcer les engagements pris en matière d’économies d’énergie et de lutte contre les émissions de gaz a effet de serre.

L’analyse des indicateurs régulièrement relayés dans le tableau de bord trimestriel de la construction durable permet de suivre l’impact de cette évolution.

Avec un peu plus d’1,6 million de logements, le patrimoine de la région Midi-Pyrénées compte 48% de résidences construites entre 1946 et 1990, soit un potentiel intéressant pour le chantier de la rénovation.

Ce dernier a généré plus de 33 millions d’euros de crédit d’impôts pour 40 859 ménages bénéficiaires et un chiffre d’affaires de 247 millions d’euros pour les entreprises. Cet accompagnement financier est en baisse de 3% par rapport à 2013.

Les autres leviers de la rénovation énergétique présentent des variations hétérogènes :

  • L’éco-PTZ régresse de 36% en annuel glissant au 2nd trimestre 2015.
  • Le dispositif « Habiter Mieux » de l’Anah, après un premier trimestre 2015 en nette régression, connaît un deuxième trimestre plus encourageant.
  • Le dispositif « éco-chèques logements » de la région Midi-Pyrénées a enregistré une hausse de 8% au second trimestre 2015 comparé à la même période l’année dernière.
  • Les consultations du guichet unique sont en baisse sensible de 39% entre les deux derniers trimestres.